voyages

L’interdiction des voyages non essentiels dans l’Union européenne a pris fin le 19 avril. En ce qui concerne les voyages en dehors de l’Union, les règles européennes restent d’application. Un avis de voyage négatif reste en vigueur pour tous les voyages non essentiels.


À leur retour, les voyageurs doivent suivre un régime strict de tests et de quarantaine obligatoires. Le Passenger Location Form permettra à la police de repérer les personnes qui ne se font pas tester à leur retour. Toute personne qui ne respecte pas les règles relatives au dépistage s’expose à une amende corona de 250 euros.

troisieme plan de soutien au secteur touristique : 

rappel de l'echeance

Le Gouvernement wallon a validé les modalités du troisième plan de soutien financier au secteur touristique. Ce plan vise à pallier les frais d’entretien des infrastructures touristiques pour les périodes de fermeture ou d’accessibilité restreinte au public imposées par le Gouvernement fédéral afin de limiter la propagation de la Covid-19.

 

Sont concernés : les associations de tourisme social, les hébergements touristiques (campings, villages de vacances, gîtes et meublés de vacances d'une capacité maximale supérieure à 10 personnes)  et les attractions touristiques  (une notification du plan de soutien est en cours auprès de la Commission européenne, les délais sont donc plus longs et les informations seront disponibles prochainement)..

Attention : cette aide ne peut être cumulée avec l'indemnité numéro 10!

 

Le formulaire devra être renvoyé au CGT (par mail ou courrier postal) pour le 26 avril 2021 à 23h59 au plus tard.

indemnité à destination du secteur hôtelier - ouverture de la plateforme de demande dès le 22/04/21!

Afin d’amoindrir l’impact économique direct de la crise, le Gouvernement de Wallonie a décidé d’octroyer une intervention spécifique aux indépendants et entreprises qui sont actives à titre principal dans le secteur hôtelier (code NACE 55.100). Cette indemnité prendra la forme d’un forfait de 1.000 euros par chambre !

La plateforme pour pouvoir introduire une demande d’indemnisation sera accessible dès ce jeudi 22 avril.

 

 

AIDE PROVINCiALE DE 120 € à destination des hébergements de terroir

Soutien au secteur

Dans le cadre de la crise COVID-19, la Province de Luxembourg a décidé d'apporter une aide financière au secteur des hébergements touristiques de terroir établis sur son territoire et reconnus par le Commissariat général au Tourisme. Cette aide financière, validée par le Conseil provincial ce 4 septembre dernier, doit permettre au prestataire de l’hébergement de terroir d’améliorer sa présence en ligne.

L’intervention financière sera de 120 €/par hébergement et concernera :

  • des frais d’abonnement annuel à l’outil régional de vente en ligne (ORC)

  • des frais liés à la mise en place d’outils ou d’actions en lien avec le numérique visant l’amélioration de leur visibilité/notoriété en ligne (ex : création d’un nouveau site internet, acquisition d’un outil pour l’envoi de newsletter, campagne sponsorisée sur les réseaux sociaux, abonnement à l’une ou l’autre plate-forme de vente en ligne, recours à une société de référencement,...).

En raison de la crise COVID qui perdure, la Province de Luxembourg a décidé d'octroyer quelques mois supplémentaires (jusqu'au 31/12/2021) pour vous permettre d'introduire votre demande d'aide, pour améliorer votre présence en ligne

Soutien_au_secteur_de_l'hébergement_de_

Soutien provincial à destination des maisons du tourisme, Syndicats d'initiative, Offices du tourisme et sections locales

Au vu de la situation sanitaire, le Collège Provincial a décidé de :

  • modifier son règlement provincial concernant les Maisons du Tourisme, Syndicats d'Initiative, Offices du tourisme et Sections locales.

  • d'assouplir les conditions d'octroi prévues dans le règlement provincial relatif au soutien apporté aux Maisons du Tourisme, Syndicats d'Initiative, Offices du Tourisme et Sections locales: à savoir d'inclure les frais liés aux actions quotidiennes et les frais liés aux mesures de lutte contre la propagation du COVID-19 et ce, à titre exceptionnel pour l'année 2021

  • de maintenir le montant de la subvention octroyées aux bénéficiaires.

CCILB : MESURES FISCALES LIEES A LA PANDEMIE DE COVID-19

Dans la lignée des aides existantes, la Chambre des représentants a adopté une nouvelle loi portant diverses mesures fiscales destinées à accompagner les entreprises. Cette loi, surnommée « loi CORONA III », a été publiée au Moniteur belge ce 23 juillet, pour une entrée en vigueur à cette même date. Elle propose plusieurs mesures :

  • Une dispense de versement du précompte professionnel.

  • Des adaptions au système de la réduction d’impôt pour libéralités.

  • Une prolongation de la mesure pour les dépenses pour garde d’enfant.

  • Une exonération d’impôt pour le chèque consommation (voir ci-après).

  • Une hausse temporaire de la déductibilité des frais de réception.

  • Une déduction pour investissement accrue.

  • Une réduction d’impôt pour l’acquisition de nouvelles actions ou parts d’entreprises accusant une forte baisse de leur chiffre d’affaires suite à la pandémie du COVID-19.

  • Une dispense de paiement de l'acompte TVA à verser en décembre 2020.

Retrouvez l'ensemble des mesures et explications via ce lien.

Réduction des taxes

Le Collège provincial de la Province de Luxembourg, pour soutenir le secteur de l’HORECA et le secteur du tourisme en général, a décidé de réduire de 25% la taxe sur les débits de boissons et la taxe de séjour sur l’exercice 2020. Ce dispositif sera proposé pour confirmation lors du prochain Conseil provincial du 29 mai.

Aide a la relance

2 nouveaux mécanismes de soutien financier pour TPE et indépendants  
 

Un plan de relance a été conçu par IDELUX et la Province de Luxembourg, en concertation avec d'autres acteurs économiques luxembourgeois (CCILB, UCM, Fédération HoReCa et syndicats). 

Parmi les 14 actions concrètes de ce plan de relance, on peut relever 2 mécanismes de soutien financier s'adressant aux TPE et indépendants durement impactés par la crise liée au Covid-19. 

 

Parallèlement aux différentes mesures fédérales ou régionales, aux efforts consentis par les banques et les outils financiers wallons (SRIW, Sowalfin, Sogepa), IDELUX a décidé d'octroyer des financements à hauteur de 10 000 € pour les très petites entreprises (10 ETP maximum) et les indépendants fortement touchés par la crise.

 

Concrètement, IDELUX a mis en place des mécanismes de financement via l’octroi d’un crédit à taux préférentiel et d’accès simplifié (prêt de 10 K€ au taux de 1,25 % d’une durée globale de 24 mois, en ce compris 6 mois de franchise de remboursement en capital).

 

Les mesures sont disponibles durant deux mois (juin et juillet 2020) et jusqu’à épuisement de l’enveloppe disponible, soit 2 millions € pour les TPE et 1 million € pour les indépendants.

Pour en savoir plus et introduire votre demande d'aide, cliquez sur le bouton :

Capture d’écran 2020-05-27 à 15.45.54.

Nouvelle indemnité de 3 500 € pour les secteurs encore à l'arrêt

Cette nouvelle indemnité forfaitaire vient s'ajouter aux indemnités de 5000 € et de 2500 € décidées précédemment. Elle est destinée aux entreprises et indépendants qui subissent toujours pleinement l’impact des mesures liées à la crise Covid-19. Le fonds extraordinaire de solidarité mis en place se voit ainsi doté d’un montant complémentaire de 55,8 millions €. La plateforme pour l'introduction des demandes est en ligne à partir du 9 septembre.